Le retour – Going down

Quand on ramasse des bleuets, on es jamais tout seul

Un ours est passé avant moi, il ne restait pas grand chose a cet endroit là.

Les grands brûlés, des kilomètres de forêt calcinés, ça sent encore.
Des marécages, toujours des marécages, j'adore, je voudrais glisser sur chaque rivière
La folie des grandeurs, les grandes rivières Eastmain, Broadback, Rupert
La broadback en chute
La Rupert
Les réservoirs du Parc de la Vérendry
La Paradis, les tropiques!

Au nord d’Amos, le Lac Paradis, j’ai pas compris, les mines peut être?

Rivière Jolicoeur, des bons souvenirs...
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s